Actualités

Attractivité du Maroc : La Cohérence des stratégies promotionnelles recherchée

Khalid Baddou, Président de l’Association Marocaine du Marketing et de la Communication (AMMC), a pris part Samedi 9 Mai aux Journées de la Jeunesse Marocaine organisées à Paris par l’Association des Marocains des Grandes Ecoles (AMGE).

Lors d’une Conférence sous le thème « les IDE au Maroc, la nouvelle Formule gagnante », Baddou s’est arrêté sur le dernier rapport du Président de la Cour des comptes, Driss Jettou, qui a déploré le rôle limité assumé par les entreprises en charge de la promotion des investissements, du tourisme et des produits marocains à l’étranger.

Selon Jettou, les neuf entreprises évoquées jouent un rôle limité et ne coordonnent pas leurs activités.

Baddou a rappelé que ce constat se voit renforcé par les recommandations du Conseil Economique, Social et environnemental de Février 2014, ou il appelle à une convergence et renforcement du rôle de l’appareil promotionnel Marocain : AMDI, Maroc Export, Maroc Taswiq, OFEC (et la Maison de l’Artisan et l’ONMT dans un 2ème temps). Au point de recommander la création d’une « Fondation Image du Maroc » pour coordonner les initiatives promotionnelles du pays, à l’instar d’autres pays émergents ou développés.

Partant de ces constants, le Président de l’AMMC a appelé les opérateurs économiques Marocains à agir et inciter les pouvoirs publiques à prendre des décisions rapides pour créer de l’homogénéité et la cohérence nécessaire dans l’appareil promotionnel.

Aujourd’hui plus de 3 milliards de DHS est dépensée annuellement sur les activités des différentes entités de promotion du Maroc, en plus des différents festivals à portée internationale qui élargissent le rayonnement du Maroc à travers le monde. Il est alors impératif de prendre les mesures nécessaires pour réfléchir à une stratégie « Nation Branding » pour la mise en œuvre d’initiatives promotionnelles transversales, cohérentes et efficaces .

Posted in: Actualités